Patrimoine bâti

Les sites du patrimoine, les monuments, les châteaux, les jardins remarquables ont façonné le Gers comme Terre d’aventure et d’histoire. Les nombreuses bastides, les castelnaux et les sauvetés du Gers sont l’écrin des monuments du patrimoine civil et religieux.

Larressingle, Lavardens, Fourcès, Montréal-du-Gers et Sarrant sont classés « Plus Beaux Villages de France ». La cité de Lectoure appartient aux « Plus Beaux Détours de France ». Nos trois Grands Sites (Auch, Flaran Baïse Armagnac et Marciac) sont les portes d’entrée du territoire.

Sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle, classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité, la cathédrale Sainte-Marie d’Auch, la collégiale de la Romieu et le pont roman d’Artigue sont distingués par l’UNESCO.

 

Les 3 Grands Sites de Midi-Pyrénées dans le Gers

Les Grands Sites du Gers sont à l’image de ce département à la fois serein, généreux et festif. Sérénité des paysages entre Flaran, Baïse et Armagnac, générosité de sa capitale, Auch, où tant d’histoire, de festivals et de trésors architecturaux s’offrent à vous, festivités à Marciac, où le jazz a élu domicile !

Auch, la Gascogne au coeur
auchLa ville d’Auch, ancienne capitale historique de la Gascogne, située de part et d’autre de la Rivière Gers, suscite étonnement et admiration.

Elle constitue une étape majeure sur les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Clés de la découverte : ensemble architectural, unique et prestigieux  (Tour d’Armagnac, Cathédrale Sainte-Marie classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO et Ancien palais archiépiscolpal, actuelle préfecture) –  Escalier Monumental – Statue de d’Artagnan – Pousterles insolites – Musée des Jacobins – CIRCA (Pôle National des Arts du Cirque Contemporain).

Marciac, le rendez-vous mondial du Jazz
marciac-gersCette petite bastide de 1200 habitants accueille chaque année l’une des manifestations les plus «courues » : JAZZ in MARCIAC. Évènement unique, reconnu internationalement, -une folie douce à partager sous le ciel étoilé du mois d’août-, devenu l’un des premiers festival de jazz  européens.
Marciac propose et invite toute l’année les amateurs de jazz à partager sa passion : concerts d’hiver, concerts de printemps… avec l’ouverture d’une salle de spectacle pouvant accueillir 500 personnes et un espace muséographique inédit, véritable invitation à un voyage initiatique dans l’histoire du jazz.

Clés de la découverte : Grandes place à arcades – Arènes gasconnes traditionnelles – Vignoble des Côtes de Saint Mont – Chais d’Armagnac – Jazz

Flaran-Baïse-Armagnac, le singulier au Pluriel
fba«Le prestige de son histoire, la fougue de son tempérament, les rondeurs de ses paysages : tels sont les visages de ce Grand Site qui élève l’art de vivre en raison d’être.  Au fil de la Baïse, sur le flanc des coteaux d’Armagnac,  à l’abri des pierres séculaires, d’abbayes en cathédrales, une seule voix chante ce bout de
Gascogne…».

Clés de la découverte : Abbaye Cistercienne de Flaran (collection Simonow) – Condom, cité épiscopale – Vallée de la Baïse – Domaines de l’AOC Armagnac – Bastides et villages de charme (Valance sur Baïse – Montréal du Gers – Fourcès – Larressingle)

 

Incontournables : les sites majeurs

Musée du Trésor
Admirable collection de monnaies (28000) d’argent et d’or, de bijoux et pierres précieuses, de couteaux sculptés dans l’ivoire.  Découvert le 18 octobre 1985, le trésor d’EAUZE est à ce jour le seul dépôt important de monnaies et d’objets précieux romains trouvés en France et intégralement sauvegardé.

Domus d’Elusa
Située au coeur d’une des plus grandes réserves archéologiques de France (16 ha), cette riche demeure urbaine, d’environ 3000m²,  témoigne d’un art de vivre «en ville» et présente une organisation fonctionnelle atypique, avec des espaces de vie privés et publics (thermes). Elle s’insère dans la trame urbaine de la Cité d’Elusa, une des plus importantes agglomérations gallo-romaines découvertes dans la région.

mosaVilla gallo-romaine de Séviac
De nombreuses villas, dont celle de SEVIAC (Montréal-du-Gers) qui se révèle de nos jours être l’une des plus riches et plus vastes de l’ancienne Gaule, parsèment la campagne gersoise.Vaste et luxueuse, elle demeure le plus remarquable vestige gallo-romain de la Gascogne. La première construction date du IIème siècle, la vie s’y est poursuivie jusqu’au VIIème siècle. Pavée de splendides mosaïques polychromes, ses thermes somptueux permettent de comprendre ce qu’était la vie à l’époque gallo-romaine. Les vestiges de l’époque mérovingienne évoquent ce que furent les siècles suivants, au début de l’ère chrétienne.

la-romieuCharmant village, étape sur les Chemins de Saint Jacques de Compostelle, réputé pour la légende d’Angéline et ses chats mais surtout pour l’un des fleurons du patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco : la Collégiale de la Romieu.

Ensemble collégial Saint-Pierre
Fondé au XIVe s. par le Cardinal Arnaud d’Aux, personnage influent de la cour pontificale de Clément V. Remarquable exemple d’architecture méridionale avec son église à nef unique, son cloître et ses deux tours dont l’une renferme un passage secret avec escalier à double révolution. Sans oublier le chemin de ronde, les jardins et la tour octogonale pour apercevoir, aux détours des étages, les fresques de la sacristie.   

Village castral du XIIe s., situé sur un éperon et dominé par son important château, Lavardens est classé parmi les « Plus beaux villages de France ».

Château de Lavardens
Classé monument Historique en 1961. Fief des Comtes d’Armagnac (XIIe s.). Prouesses architecturales uniques (tours sur trompe, pavements ocre et brique, galeries extérieures ). Expositions temporaires.

Bastide du XIIIe s., fondée par les archevêques d’AUCH, fortifiée avec soin, Bassoues conserve de son passé d’importantes proportions de murailles, une tour d’angle mais surtout son donjon qui domine le village du haut de ses 43 m.

Donjon de Bassoues
Chef-d’oeuvre de l’art militaire de la fin du Moyen Age en Gascogne. Abrite une exposition intitulée “Naissance et évolution du village gascon”.

Classée Monument Historique. Un des plus beaux témoignages de l’architecture militaire gasconne du XIIIe siècle et seul vestige du château de Thibault de Termes, compagnon de Jeanne d’Arc. Reconstitutions historiques et animations.

 

Nos « Plus beaux villages de France » et « Plus beaux détours de France »

Lectoure, ville d’art, ville d’eau. Ancienne cité gallo-romaine, acropole militaire, ville d’art qui s’est parée du XIVème au XIXème siècles d’imposants édifices religieux et de beaux hôtels particuliers parmi lesquels se trouvent la Cathédrale St Gervais, l’ancien palais épiscopal ou encore la fontaine de Diane. Ville thermale.

Atelier du Bleu de Lectoure
Remet au goût du jour la culture et l’usage du Pastel.

« La petite Carcassonne du Gers ». Village fortifié du XIIIème siècle, témoignage du destin troublé de la Gascogne au Moyen Age. Traversé par une frontière politique et écartelé entre France et Angleterre. Propriété des Evêques de Condom, il était le refuge des habitants en cas de danger. Fortifié au XIIème siècle par une enceinte de 270 m de circonférence dans laquelle se pressent les maisons directement aux courtines. L’église et le château se trouvent au centre du village.

Cité des Machines du Moyen Age
Camp de siège médiéval : descriptif des machines et démonstration.
    
Musée La Halte du Pélerin
Evocation historique de la vie du Moyen Age. 50 personnages évoquent la vie de leur village au temps de la guerre de 100 ans.

LavardensA une vingtaine de kilomètres au nord d’Auch, l’impressionnant château de Lavardens, tel un vaisseau amarré à un éperon rocheux, veille sur les demeures du village et les horizons bercés par de verdoyants vallons.

L’ancienne capitale militaire des comtes d’Armagnac a gardé de l’époque médiévale quelques vestiges des remparts et les étroits carrelots jonchées de roses trémières au fil desquels on découvre de charmantes demeures…

Bâtie à même le roc sur un promontoire dominant la petite vallée de l’Auzoue, Montréal-du-Gers conserve un riche patrimoine : enceinte fortifiée, porte de la ville en ogive, maisons à colombages, place entourée de solides arcades de pierre, passages étroits desservant les différents îlots de la bastide et bénéficie par ailleurs d’une place de choix au coeur des vignes.
Ancien castelnau pittoresque, le village séduit d’emblée par sa beauté et sa sérénité. La place ronde occupe l’emplacement de la motte castrale où fut édifié le château primitif. On s’y retrouve à l’ombre des platanes pour faire la fête, jouer à la pétanque, assister à des concerts, chiner aux brocantes ou bien encore s’enivrer des parfums du marché aux fleurs (dernier week-end d’avril). Ce dernier est considéré comme le plus beau de Midi-Pyrénées. Autour de la place, les maisons médiévales à jambages de chêne font la ronde, voisinant avec des demeures plus récentes des 17ème et 18ème siècles. La Tour de l’Horloge (13ème s.), le musée des vieux métiers gascons, les arboretums richement pourvus et les chemins de ronde bucoliques ajoutent au plaisir de séjourner dans ce village dynamique.
Vu du ciel, Sarrant ressemble à une coquille d’escargot fermement enroulée autour de son église du 15ème siècle. Une porte fortifiée du 14ème siècle commande l’accès aux ruelles. Citons également la librairie-tartinerie, un lieu étonnant où l’on peut passer des heures à choisir ses livres au sein d’une sélection très actuelle tout en dégustant un thé ou une tartine maison, en version salée ou sucrée.